Blog

L’histoire de l’imprimé à carrreaux

Cet automne, les carreaux se font beaux!

 

L’imprimé à carreaux est un classique de la garde-robe qui s’agence avec presque tout. Découvrez nos chemisiers à porter boutonnés jusqu’au cou, avec un t-shirt blanc ou encore, noués autour de la taille. Mais, comment cet imprimé s’est-il retrouvé dans notre garde-robe contemporaine? Voici une brève histoire de cet incontournable mode.

 

Le motif à carreaux écossais appelé tartan remonte à très loin. Indissociable des kits écossais, les couleurs choisies pour ce textile indiquaient autrefois l’origine géographique écossaise en fonction des pigments locaux disponibles. Les deux ou trois couleurs provenaient, entre autres, d’extraits de plantes, de racines et d’arbres. Au XVIe et XVIIe siècles, le tartan gagne en popularité. Peu de temps après, les manufacturiers britanniques et américains reprendront la tendance et commencèrent à reproduire des textiles à carreaux pour leurs propres marchés. Fait intéressant : suite à la défaite des jacobites écossais contre les Anglais lors des rébellions de1746, le tartan est brièvement interdit en Grande-Bretagne, car il est associé à cette révolte.

 

Au XIXe siècle, le tartan revient en force. Lors de la visite du roi Geoge IV en Écosse, celui-ci demande aux invités ayant des fonctions officielles de porter leur kilt. Le tartan deviendra un symbole national de l’Écosse. Puis, au cours des années 70, le tissu devient un motif emblématique du mouvement punk qui s’oppose à l’ordre établi. Il est également un élément de base pendant l’ère du grunge des années 90.

 

Aujourd’hui, le chemisier à carreaux est une pièce phare indémodable et  nous avons déniché plusieurs styles que vous retrouverez dans notre Atelier du chemisier. Des carreaux aux rayures, des boucles aux volants, nous avons des chemisiers juste à temps pour la rentrée! Découvrez-les et dites-nous comment vous porterez cet imprimé pour l’automne.

FacebookTwitterEmail

Aucun commentaire

Poster un commentaire